Pourquoi ont-ils peur du Nouveau Type de Citoyens Africains ?*

 

C’est avec consternation que nous avons appris l’arrestation de nos amis de « Y’en a marre », Fadel Barro, Malal Talla, dit « Fou malade », et Aliou Sané en République Démocratique du Congo. Pour quel crime ? Pour quel délit ? Pour quelle outrance ? Avoir tenu une réunion d’échanges avec d’autres jeunes africains de leur génération, du Burkina, du Togo et du Congo, sur leur nouvelle vision qu’ils ont de leur avenir commun d’africains, qui veulent avoir un regard sur la Constitution de leurs pays, demeurer vigilants sur les conséquences des choix de développement qui sont engagés en leurs noms, et exposer leurs capacités à proposer des idées prises en compte dans des décisions qui conditionnent leurs devenirs.

Y'en A Marre Filimbi Balai Citoyen
Y’en A Marre Filimbi Balai Citoyen

Notre mouvement « Citoyen Vigilant » est solidaire des jeunes africains arrêtés dimanche à Kinshasa. Cette action des militaires congolais n’est que la résultante de la peur que diffuse dans les allées des pouvoir africains, la Vigilance Citoyenne. Avec des noms qui évoquent la résistance, la vigilance, le coup de balai ou de sifflet final de la récréation, ces mouvements au lieu de rassurer les pouvoirs africains en place, montrant la vitalité de leurs jeunesses et de leurs forces vives, leur font peur et les amènent à vouloir museler leurs paroles.

Ils ne peuvent pas stopper la survenue du Nouveau Type de Citoyen Africain, celui qui à présent exige des comptes. Au nom du droit d’inventaire qui est inclus dans tout droit de vote.

C’est tout le sens de l’indéfectible soutien de « Citoyen Vigilant » à la cause défendue par « Y’en a marre », « le Balai citoyen du Burkina », et le « Sifflet Congolais ».

A moins de nous crever les yeux, nous dirons toujours ce que l‘on voit. Vigilance donc…

Aux pouvoirs africains tentés par l’obscurantisme et des méthodes d’une autre époque, nous disons

« Ecoutez Votre jeunesse, sinon que ce soit au Congo ou au Togo ou ailleurs, ce sera comme au Sénégal ou comme au Burkina ! les mêmes causes produisent les mêmes effets ! »

Gnagna Sy – coordinatrice du Mouvement Citoyen Vigilant au Sénégal

Contacts : 76 688 52 52

gnagna.sy@gmail.com

Facebook:         https://www.facebook.com/YokkMar2014

Twitter     :        https://twitter.com/YokkMar2014

Pétition:          www.citoyenvigilant.com

Google +        BuleenÑuYokk Mar

Laisser une réponse

Your email address will not be published.