Madagascar : Ils produisent de l’électricité avec la rouille et l’eau de mer

electricite_rouille

Madagascar : Ils produisent de l’électricité avec la rouille et l’eau de mer

PRINCIPE

L’idée de départ est que la dégradation des métaux quand ils sont plongés dans l’eau de mer, communément appelée « rouille » – « oxydoréduction » pour les scientifiques – est une réaction chimique qui induit un déséquilibre électronique, c’est à dire qu’il crée un courant électrique.
Ce phénomène est bien connu, notamment par les marins, qui doivent coller aux coques en acier de leurs navires des pièces de métal dites « sacrificielles » qui se dégradent en premier sous l’action de ce phénomène et évitent que ce soit la coque qui ne s’abîme.

Et si on savait jusque là s’en prémunir, personne n’avait jusque là imaginé de solution simple pour tirer parti de cette réaction. Des chercheurs américains travaillent actuellement sur une idée assez proche mais basée sur du lithium, un métal rare, cher, nocif, et qui se dissout rapidement. De plus, leur accumulateur doit être immergé dans l’eau de mer à une certaine profondeur, ce qui entraine des coûts logistiques importants.

lire plus…

Laisser une réponse

Your email address will not be published.