COP21 et changement climatique en Afrique : Charbon, carbone et nouvelle donne

Charbon

 

COP21 ET CHANGEMENT CLIMATIQUE EN AFRIQUE

Sur les 80 chefs d’Etats attendus à Paris dans quelques semaines pour discuter du changement climatique lors de la 21 ème Conférence des Parties (COP21), il y aura plusieurs dirigeants africains. Entre shopping sur les Champs Elysées et visite de la Tour Eiffel, combien de membres de leurs délégations pléthoriques prendront la peine de peser sur les négociations climatiques ?

Il est encore temps de suivre le conseil de la Directrice du Fonds vert pour le climat Hela CHEIKHROUHOU, « Pour vraiment remplir leur rôle lors de la COP21, un rôle qui je le répète sera central, les Africains se doivent d’envoyer leurs meilleurs talents pour négocier. Il est important que la voix africaine, sous la convention, soit une voix qui représente pleinement les intérêts du continent ». Pendant ce temps, en l’absence de solutions alternatives, pour assurer leur survie, une bonne partie de la population du Katanga en République Démocratique du Congo, est obligée de commercialiser du Makala (charbon de bois) contribuant ainsi à la déforestation dont elles sont les premières victimes.

 

Laisser une réponse

Your email address will not be published.